Les

Livres

Illustrés

De Botticelli à Dalí, de Dürer aux Surréalistes, de Rubens à Picasso, en passant par Goya, Piranesi, Delacroix, Gustave Doré ou Manet, le livre manuscrit ou imprimé a de tout temps fait la part belle à l’illustration.

L’association entre les peintres et les écrivains a suscité, dès la fin du XIXe siècle, quelques remarquables chefs-d’œuvre, fruit du rapprochement entre des artistes et des auteurs tels que Manet et Mallarmé, Derain et Apollinaire, Delaunay et Cendrars, Picasso et Balzac, Foujita et Michaux…

Parfois, l’illustration éclipse le texte – c’est le cas des livres ornés par François-Louis Schmied – et Matisse composa, en 1947, un grand ouvrage dépourvu de texte, Jazz, qui reste à ce jour emblématique de la relation entre l’art et le livre.

Évaluer un bel ouvrage illustré nécessite un capital de connaissances couvrant plusieurs siècles d’histoire du livre et une appréciation constamment mise à jour du marché de l’art moderne et contemporain.